lundi 14 janvier 2013

Non à la réforme du congé parental 2013

Je suis maman au foyer par choix.
J'ai choisi de faire une pause dans ma vie professionnelle pour pouvoir m'occuper de mes filles.
J'ai choisi de rester à la maison.
J'ai choisi de ne plus travailler pendant trois ans.
J'ai choisi d'être moins rémunérée.
Ce choix je l'avais en tête avant même d'être maman.
C'est mon choix à moi et rien qu'à moi et ce choix je compte garder !

Dans mon entourage, parmi mes copines mamans, je suis une des rares à avoir fait ce choix.
Quand on me demande quand est ce que je reprends et que je dis "dans trois ans" on me répond quasi systématiquement la même chose "T'as bien raison !!! (suivi de...) Mais tu ne t'ennuis pas à la maison (ou)  Moi je pourrais pas"
Alors oui j'ai bien raison car le temps passe vite, très vite, trop vite.
Les filles grandissent à une vitesse folle et j'ai envie d'être là pour les premières fois.
Je n'ai pas envie que quelqu'un d'autre élève mes enfants à ma place,
je n'ai pas envie de profiter d'elles que le soir, les week-end ou les jours de repos.
J'ai envie d'être là et de profiter d'elles.

Et si je devais faire garder mes filles...
Ça me coûterait du temps et de l'argent, beaucoup d'argent. Mam'Zelle J est à l'école, il faudrait qu'elle aille à la garderie tous les matins et y reste tous les soirs. J'habite à 30 kilomètres de mon boulot mais il faut que je traverse la ville pour faire garder Mam'Zelle M (en gros je ferais 90 bornes par jour - oui c'est pas le bout du monde mais bon hein ça commence à faire) et qui dit traversée de ville dit perte de temps et une bonne partie du salaire serait engloutit dans le gasoil.
Et aller bosser pour claquer tout son salaire en frais de garde/route, rentrer tard et ne pas pouvoir profiter ben pas pour moi...



En Mars 2013, un projet de loi va être déposé par le gouvernement concernant le Congé parental d'éducation.  Actuellement, celui ci se découpe tel quel : 
Il est possible de mettre entre parenthèse sa carrière jusqu'au troisième anniversaire de l'enfant.
Pour le premier enfant, les six premiers mois sont rémunérés.
Pour le second, la personne du couple qui prend le CP aura 566 euros par mois jusqu'au troisième anniversaire.
Pour le troisième enfant, le parent a le choix entre prendre une année mieux rémunérée, aux alentours de 800 euros/mois, où prendre les trois ans.

Dans ces trois cas de figure, il y a le choix, entre le père, la mère, et le temps que l'on décide de prendre. 
Le parent reste libre de son choix de A à Z.

Actuellement, le gouvernement travaille sur ce projet de loi.
La présentation, se fera courant 2e trimestre 2013.

Deux dossiers seront présentés : famille et petite enfance. 

Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits de la femme travaille sur le dossier famille et souhaite faire une mise en avant de l'égalité homme/femme, par une réforme du CP.

Pour ce faire, aucune association n'a été invitée à la concertation malgré leur demande (UNAF, Union Nationale des Associations Familiales par exemple). Sujet concernant pourtant les familles, ils en sont les portes paroles.

Ce projet est fait en liaison directe avec les partenaires sociaux et patronats. Nous savons toutes et tous, l’intérêt direct pour les patrons de voir cette loi passer (les femmes ne partiront plus trois ans mais un an) et pour les syndicats, cela reste aussi un avantage puisqu'eux ne regardent que le côté égalitaire et carriériste de la chose. 
Il va également être mis en avant une lutte contre la précarité. Point positif si ce n'est qu'ils envisagent de taxer les patrons qui accorderont des temps partiels.

Dominique Berinotti quant à elle travaille sur le service public de la petite enfance. 
Elle envisage de créer 400 000 places de garde (crèche essentiellement) qui aura un coût d'environ 10 milliard d'euros, à l'instant, ils n'ont pas le moindre centimes, et ils ne savent pas encore où trouver ces fonds.

En résumé, le congé parental se verrait transformer de cette façon : 
-congé maternité qui passerait de 16 semaines à 18 semaines (ce qui existait déjà pour les mamans qui allaitaient, mais cela avait été supprimé à cause du coût pour la sécurité sociale)
-congé parental réduit à une année, jusqu'au un an de l'enfant plus précisément.
- les personnes le prenant seront payés à 60% de leur salaire brut. Si ton salaire brut est de 1000 euros, tu toucheras 600 euros avec un plafond entre 1500 euros brut et 1800 euros.
- Une partie d'environ un mois à prendre obligatoirement par le papa. Si il ne la prend pas, ce mois se verra perdu, et de ce fait la maman devra reprendre aux sept mois de l'enfant.

Pour finir, je précise que : 
Ce projet concerne donc tous les parents :
mère, père, actifs à temps plein, à temps partiel, en congé parental...
Une réforme oui, mais pas au dépend de la liberté individuelle de chacun. 
Seul 30% des parents souhaitent reprendre le travail après un enfant, mais ne le peuvent pas car le mode de garde n'est pas adapté à leur souhait. 

Dans ce cas là, ce n'est pas le congé parental qui est forcément à revoir dans la durée, mais :
- les possibilités de faire garder son enfant quand on souhaite retourner travailler.
- le montant mensuel ré évalué pour ceux qui choisissent de ne prendre qu'un an (comme le COLCA actuel, mais des le 2e enfant)
- La précarité de l'emploi et ce bien avant d'attendre un enfant. Il est reconnu qu'une femme en précarité avant de devenir mère le sera aussi après.
- Inclure les papas et les mobiliser à rester plus à la maison mais sans l'imposer, laisser le choix au couple.

Alors si toi aussi tu te sens concerné/e, n'hésites pas à venir rejoindre le groupe Congé Parental et Projet de loi sur Facebook

Pour signer la pétition c'est ici. N'hésites pas à faire tourner !

Je tiens à préciser que cet article n'est pas un article politique, je ne suis ni de droite ni de gauche, je tiens juste à mon congé parental et souhaite le faire savoir.

13 commentaires:

  1. Haha, c'est top d'avoir le même article! On a la même façon de voir les choses! J'adore! Bravo!

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup de similitudes dans notre parcours ... J'espère que nous serons entendus avec cette action.

    RépondreSupprimer
  3. j'espère avoir le droit à ce choix, élever mes enfants pendant 3 ans !!!!

    Bravoo pour ton article !!!!

    RépondreSupprimer
  4. Très bon article qui exprime bien tout le sujet !

    Ce qui me chipotte c'est ta phrase :"je ne veux pas que mes enfants soient élevés par quelqu'un d'autre". Je ne suis pas d'accord et je trouve ça vexant pour les mamans qui ont fait le choix de travailler (peut être que c'était dit de façons maladroite ou que je me vexe). Car je fais le choix de travailler. D'accord, pour l'aspect financier. Mais aussi parce que je me sens plus épanouie qu'en restant à la maison avec ma fille. Et non, je ne culpabilise pas. Je la vois le soir le WE et je suis beaucoup plus sereine. Tout comme toi tu es plus épanouie à la maison avec tes filles...

    Voilà :)

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marie !!! Merci pour ton petit mot ♥ Oui je pense que c'est dit maladroitement mais je ne sais pas le dire autrement... Certaines préfèrent reprendre le travail, d'autres rester à la maison, il faut juste que le choix de chacun soit respecté. Je ne dis pas que je ne reprendrais pas avant car je n'en sait strictement rien mais je ne veux pas me sentir "forcée" à reprendre alors que je n'en ai pas la moindre envie, du moins pour le moment ! De gros bisous à vous ♥

      Supprimer
  5. merci pour ta participation, bisous

    RépondreSupprimer
  6. Tout pareil pour moi !! A l'exception près qu'au bout de 3 ans j'ai démissionné ;)
    J'espère que nous serons entendues ! C'est important de pouvoir continuer à avoir le choix ! Après tout, c'est notre droit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est notre droit et ça doit rester un choix !!! Croisons les doigts pour que ça soit entendu !!!

      Supprimer
  7. Je suis contre aussi cette réforme. En CPE depsui 3 ans le mercredi à 80%, je suis l'un des rare Papa à l'avoir pris et le seul de ma boite. Pourtant c'est tout un univers le mercredi et je vois aussi comment c'est dur pour la maman de gérer les enfants pour leur activité.

    Mon article sur la lutte contre cette réforme :
    http://www.papa-blogueur.com/reforme-conges-parental-education-2013

    RépondreSupprimer

Fais pas l'timide, laisses-moi un p'tit mot...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...