mardi 16 janvier 2018

Mon aérophobique.


Si Mam'Zelle M est plutôt une petite fille courageuse et téméraire, il y a bien une chose dont elle a une peur panique, une peur incontrôlable ; le vent. Dès que le ciel se couvre, dès que les feuilles volent, dès que les branches se balancent un peu trop c'est la panique à la maison...
Cela n'a pas toujours été ainsi. Avant même elle ne se souciait pas de la météo. Et puis un jour il y a eu un incident qui l'a beaucoup marqué à l'école. C'était début 2017.  Ce n'était pas un jour venteux pourtant, mais il a suffit d'une mauvaise rafale qui a abîmé un bout de toit. Je ne saurais même pas te dire exactement ce qu'il y a eu comme dégâts car les agents municipaux se sont chargés de la réparation très vite. Un trou ? Quelques briques ? Il n'y a eu aucun blessé, juste ce petit incident qui a bouleversé et traumatisé ma petite courageuse. Elle était terrorisée à l'idée que son école, l'endroit où elle se sentait jusqu’alors en sécurité pouvait être cassée. Elle avait peur pour notre maison aussi. Les jours qui ont suivi cet épisode ont étés sacrements difficiles.
Il y a eu cette fois là où je l'ai accompagnée elle et sa classe en sortie scolaire au marché. Bien sur la météo était capricieuse. La balade au marché s'est bien passée dans l'ensemble. Mais le vent a commencé à se lever. Les marchands ont commencé à plier leurs grands parasols alors que son petit groupe attendait les autres camarades qui n'avaient pas encore fini de remplir leurs paniers. La panique a commencé à s'installer... disparaissant aussitôt une fois montée dans le bus. Mais entre temps, les minutes ont parues extrêmement longues.
Il y a eu cette fois là , ce même jour d'ailleurs où j'ai du aller la chercher en urgence à la cantine car elle était totalement paniquée par le bruit du vent.
Il y a eu cette fois là où nous devions nous balader dans la neige en montagne. Une station tranquille et assez plate, mais haute et découverte et donc toujours bien aérée. Nous étions pourtant bien équipée, surtout Mam'Zelle M. Combinaison, gants, bonnet, masque de ski. Mais a peine a t elle mis le pieds dehors qu'elle a commencé à paniquer. On a essayé d'avancer. Un peu. Calmement. Pas trop vite. Mais plus on s'éloignait de la voiture, moins je reconnaissais ma petite téméraire. Elle est restée bloquée, crispée, tétanisée. Alors j'ai rebroussé chemin avec elle pour nous enfermer dans la voiture. De là elle n'a plus bougé. Son doudou calé tout contre elle, elle était à l'abri, apaisée et rassurée.
Il y a eu ces mercredi matins où nous partions à pieds à l'école mais où à la moindre brise elle se renfrognait.
Il y a eu ces nuits, fort heureusement pas nombreuses, mais ces nuits où nous avons cododoté, moi qui ai horreur de ça, mais face à la peur on ne bronche pas.
Il y a eu ces sorties sur la plage où elle voulait rentrer à tout prix alors que nous venions d'arriver.
Il y a eu ces tentatives de la rassurer, de la réconforter...
Mais depuis quelques semaines  Il y a du mieux. Beaucoup de mieux. Le jour et la nuit.
Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, je ne sais pas quel déclic il y a eu. Les temps y a peut être fait. Les tentatives pour la rassurer aussi. Je n'en n'ai aucune idée en fait. Mais le tout est que pedant les vacances elle s'est levée en pleine nuit, alors que le vent soufflait dehors. Je pensais qu'elle allait venir squatter notre lit. Mais elle est retournée dans le sien jusqu'au petit matin. Moi je travaillais alors je ne l'ai vue que le soir, où elle m'a dit très fièrement "Tu as vu maman j'ai dormi alors qu'il y avait le vent"
A l'heure où j'écris ces lignes le vent souffle dehors.
A l'heure où j'écris ces lignes Mam'Zelle M dort profondément.

9 commentaires:

  1. Ces peurs irrationelles que l'on ne comprend pas... ici, ma fille a une peur phobique du feu, qui tend à s'apaiser également, et surtout, il y a eu une période, où elle était terrorisée par les horloges !
    Ravie de lire que cela va mieux pour ta fille !

    Virginie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, et il y a eu un "truc" pour qu'elle ai peur du feu comme ça ?
      Ca a bien soufflé cette nuit, elle s'est réveillée vers 4 heures, mais s'est bien rendormie après. J'ai laissé la porte de sa chambre ouverte et elle n'a pas bronché

      Supprimer
  2. Mince. Ce n'est pas courant comme peur.
    Sa peur passera peut-être soudainement comme elle est venue. En attendant, bon courage pour les jours de vent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca a bien duré mais à l'heure actuelle ça va bien mieux. On a encore eu du vent et les nuits se sont passé sans soucis. Il était temps car à la moindre brise elle se bloquait...

      Supprimer
  3. oh pauvre petit coeur, heureusement que tout est entré dans l'ordre naturellement

    RépondreSupprimer
  4. Il ne faut pas qu'elle vienne vivre à Perpignan!

    RépondreSupprimer
  5. Pas facile à gérer comme peur, surtout avec la météo de ces temps-ci !

    RépondreSupprimer

Fais pas l'timide, laisses-moi un p'tit mot...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...